Lettre courrier

Modèle de lettre à un avocat pour conseils divoce

1891 lectures Exemple de lettre gratuite à un avocat pour une affaire en cours (procédure de divorce)
Modèle de courrier à un avocat pour demander des conseils concernant le divorce


Prénom et Nom de la personne qui contacte l’Avocat
Adresse de la personne qui prend contact avec un Avocat

Coordonnées de l'Avocat

Objet : Demande de conseils à un avocat dans le cadre d’un divorce – demande de rdv

Maître,

Mon couple rencontre de nombreux problèmes. Je souhaite demander le divorce afin de mettre fin à mon mariage.
Je suis donc dans la situation d'avoir à demander le divorce, je souhaiterais vous consulter.

Je voudrais rapidement avoir un rendez-vous avec un avocat afin de me conseiller dans une procédure de divorce.
Pouvez-vous me recevoir afin de m'indiquer les démarches à entreprendre et d'assurer la défense de mes intérêts?
Je voudrais avoir des conseils au sujet des conséquences du divorce.

En espérant une réponse rapide de votre part, je vous prie d'accepter, cher Maître, mes salutations.

Signature

Courriers Justice et Droits : Exemples de lettres gratuites à un avocat pour une affaire en cours

Le juge compétant en matière de divorce est le Juge Aux Affaires Familiales (JAF ou J.A.F)

Le divorce d'un couple entraîne des conséquences importantes dans différents domaine : financier, garde des enfants, partage des biens, conservation du nom du mari par l’épouse.

En droit de la famille, la femme mariée qui divorce reprend son nom de jeune fille. L’ex-épouse peut continuer à utiliser le nom de son ex-mari, si ce dernier donne son accord ou si le Juge aux affaires familiales lui en donne l’autorisation.

Au-delà de la séparation matérielle, les conséquences d'un divorce sur les relations entre les époux sont, en premier lieu, les conséquences financières avec le possible versement d'une pension alimentaire pendant la procédure, puis le versement d'une éventuelle prestation compensatoire.
Les conséquences financières du divorce concernent aussi les donations et autres avantages matrimoniaux.

Si les personnes qui divorcent sont parents, le Juge aux Affaires familiales se prononce aussi sur le partage de l'autorité parentale, les droits de garde des enfants et le versement des pensions alimentaires destinées à assurer l'entretien et l'éducation des enfants.

Le jugement du JAF s’applique à défaut d’accord à l’amiable entre les époux et parents (en ce qui concerne la garde des enfants et le versement d’une pension alimentaire).